25 avri

Un nanosatellite libéré dans la thermosphère

Publié le 25/04/2017

Des étudiants de l’Institut de technologie de Harbin ont fabriqué un nanosatellite qui a été lancé par le cargo Cygnus via la fusée Atlas 5 à Cap Canaveral en Floride.

L’engin devrait rester 3 mois dans la thermosphère, entre 200 et 400 km d’altitude ; il est composé de deux éléments cubiques de 10 cm pesant 2 kg. Il va donc étudier cette partie précise de l’atmosphère à l’aide de son spectromètre de masse ionique neutre.

Le nanosatellite dispose d’un nouveau type d’antenne relais afin de communiquer avec la terre et d’une caméra. LilacSat-1 fait partie d’un projet bénéficiant de financements de la part de l’Union Européenne.

Toutes les informations recueillies par ce satellite seront accessibles librement à tous, et notamment aux scientifiques du monde entier. Le programme utilisé est en open source et utilise des protocoles standards et ouverts.

Liens :

- Plus d’informations sur le site sdjewishworld
- Le site du projet LilacSat

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?