REDUCTIONS JUSQU'A 95% A NE PAS MANQUER

19 juil

RGPD : la plupart des entreprises pas préparées

Publié le 19/07/2017

Des études montrent une meilleure préparation des entreprises au RGPD, mais une majorité - 62 % ! - s’exposent toujours à un risque élevé de sanctions financières pour non-conformité. Pourquoi ?

« L’Europe est en retard sur les États-Unis dans la mise en place de plans détaillés de conformité au RGPD, les entreprises britanniques sont les moins bien préparées », explique Compuware dans sa dernière étude, qui dévoile les progrès réalisés par les entreprises quant à leur préparation face au nouveau réglement général de l’Union européenne sur la protection des données (RGPD), qui devrait entrer en vigueur dans moins d’un an, à savoir en mai 2018.

Seules 38 % des entreprises interrogées, 43% en France, disposent d’un plan complet pour faire face aux conséquences du nouveau règlement général de l’Union européenne sur la protection des données (RGPD) qui entrera en vigueur au printemps prochain.

88 % des entreprises américaines détenant des données de clients européens, 67 % des entreprises européennes et 87% des entreprises françaises estiment être bien informées sur le RGPD et sur son impact concernant la gestion des données.

Trois quarts des entreprises risquent d’avoir des difficultés à remplir leurs obligations en matière de « droit à l’oubli », la complexité informatique ne leur permettant pas toujours de savoir où résident les données clients. Pour se conformer au RGPD et échapper à des amendes pouvant atteindre 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires, les entreprises doivent améliorer leurs capacités de contrôle des données.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?