10 avri

Quand l’open source s’attaque au sommeil

Publié le 10/04/2017

La start-up Rythm, après avoir lancé le casque Dreem, développe aujourd’hui une plateforme pour analyser le sommeil.

Mieux comprendre le sommeil afin de l’améliorer, c’est le but de Dreem, la start-up à l’origine du casque connecté Rythm, qui permet de mieux dormir. L’objectif avec Morpheo est de regrouper un grand nombre de données sur le sommeil afin de les analyser pour mieux en comprendre les troubles. Pour cela, elle utilise le machine learning, les algorithmes, des outils de visualisation, mais également la chaîne de bloc pour garantir la confidentialité des données. Cette plateforme d’analyse est destinée au monde de la recherche et des hôpitaux afin de faire avancer la recherche et mieux combattre les troubles du sommeil.

Morpheo et ses différents outils sont disponibles en open source. Dreem n’a d’ailleurs pour le moment pas de business model pour ce projet. Parmi les membres du « medical board » on notera le mathématicien et directeur de l’Institut Henri Poincaré Cédric Villani.

Liens :

- Le site de Dreem
- Le projet Morpheo

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?