24 févr

La suite OBM disponible en version 2.4

Publié le 24/02/2012

La version 2.4 d’OBM est dotée de l’intégration native (ActiveSync) avec les smartphones et tablettes sous iOS ou Android : synchronisation des contacts personnels, recherche sur base de contacts centralisée, agenda personnel OBM accessible en consultation mais aussi en écriture et supportant le mode « push », synchronisation de boîte aux lettres personnelle.

Parmi les grandes améliorations apportées sur l’année écoulée, on peut noter le soin particulier apporté aux tests de version desktop (intégration Thunderbird) du produit, désormais au même niveau fonctionnel que l’application web (interopérabilité, respect du standard iCal/RFC2445, gestion des rendez-vous récurrents).

Par ailleurs le nouveau webmail (basé sur Roundcube) a fait lui aussi l’objet d’un soin particulier tant au niveau ergonomique que fonctionnel. L’ensemble des test effectués en collaboration étroite avec de grands clients a ainsi permis l’identification et le traitement de plus de 1000 tâches (anomalies ou évolutions). Plus de 100 tests (humains, scénarios complexes) documentés, ont été mis en place, qui produisent des combinatoires de plusieurs milliers de tests élémentaires.

Désormais prêt pour le Cloud, avec le support du multi-domaine (mutualisation) et du partitionnement physique des domaines (scalabilité), OBM Online dispose d’une infrastructure de messagerie pour ses clients, adaptée aux petites équipes comme aux plus grandes organisations.

Une autre nouveauté : la nouvelle licence GNU AFFERO GPL V3 pour OBM 2.4. "Les technologies évoluent, les pratiques évoluent. Pour protéger la liberté logicielle, les éditeurs libres doivent constamment se maintenir à la pointe du progrès tant juridique que technologique. C’est ce qui motive le choix de LINAGORA de la licence GNU AFFERO GPL version 3 pour la version 2.4 de sa solution de communication, OBM", indique Ludovic SCHURR, Directeur juridique de LINAGORA. Il ajoute : "L’obligation de réciprocité plus étendue de cette licence par rapport à la GNU/GPL v3 la rend particulièrement adaptée aux cas d’utilisation en cloud et encore plus protectrice de la liberté des utilisateurs. Ce sont les principales raisons pour lesquelles nous l’avons choisie."

- OBM

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?